fbpx

ODB

Range Rover Evoque TD4 Dynamic

Garage Confidentiel vous propose ce Land Rover Range Rover Evoque 2.2 TD4 Dynamic, boite automatique 6 vitesse, 150 ch, de juin 2013 avec 110.900km

Le Range Rover Evoque est directement issu du concept-car LRX présenté en 2008 au salon de Détroit. Les lignes de l’Evoque sont tendues et dynamiques. Sa petite taille (4,36 m en coupé, 4,37m en 5 portes) lui donne aussi un côté trapu et costaud. L’avant assez imposant, la ligne de toit fuyante, les optiques effilées et les surfaces vitrées réduites à des meurtrières lui donnent au final un look qui mêle classe et dynamisme. L’aspect baroudeur est quant à lui assuré par des protections de bas de bouclier, de grosses jantes (19″) et des passages de roues bien marqués.

Et si à l’extérieur le charme opère, il en est de même à l’intérieur. Serait-ce l’effet « Victoria Beckham » ? Elle a en effet été désignée consultante pour le design intérieur de ce baby Range. L’histoire ne dit pas quelles sont les touches personnelles qu’elle a apportées mais en tout cas, l’habitacle de l’Evoque est on ne peut plus valorisant. Les matériaux employés sont tous de bonne facture (cuirs, plastiques, aluminium), les assemblages sont sans aucun reproche, tandis que le dessin est une fois encore classe, dynamique et ergonomique. Certains éléments, comme les éclairages intérieurs, ou encore la commande de boîte automatique sont repris de la marque sœur : Jaguar. Il y a pire comme référence…

Le plus petit des Land Rover (14 cm de moins qu’un Freelander) est donc aussi celui qui dégage le plus d’émotion. De quoi faire mal à ses rivaux du segment des SUV premium, en l’occurrence les Audi Q3/Q5 et les BMW X1/X3, qui paraissent bien différents en comparaison.

Porsche 993 Carrera 2

Garage Confidentiel vous propose cette magnifique Porsche 911 type 993 Carrera 2 (3.6L), 272cv, boite mécanique, de mars 1995 avec seulement 57.995 km.

Eternelle 993…

Valeur sûre du marché de l’occasion, la Porsche 911 type 993 a gardé une cote soutenue durant toute sa carrière. A cela, plusieurs raisons, dont la principale est de représenter l’aboutissement de la 911 refroidie par air. Une race désormais éteinte et sur laquelle se sont jetés les puristes jusqu’à la déraison, surtout que l’auto est de plus en plus rare sur le marché de l’occasion. Du moins à un kilométrage raisonnable.

Après deux décennie écoulée et le cap des 100 000 km franchit par de nombreux modèles, les seuls défauts relevés à l’encontre de la 993 concernent surtout une sensibilité des réglages du train avant et des biellettes de direction après 100.000km. L’aileron peut aussi créer quelques soucis mineurs et se mettre à grincer.  Pour le reste, cette Porsche est capable de vous emmener loin et vite sans réclamer le budget d’entretien de certaines belles italiennes notamment… Un atout indéniable.

Aujourd’hui il est assez difficile de trouver une belle 993 Carrera 2 avec un historique complet et un kilométrage en dessous des 60000km. Les cours élevés de la 911 type 993 peuvent trouver une justification partielle dans l’excellente fiabilité du modèle qui semble tout aussi robuste que le sont les Carrera 3.2L dont elle est la digne descendante.

Le modèle parfait pour tout collectionneur ou passionné, une boite manuelle, une cote stable à tendance toujours à la hausse, un cout d’entretien très réduit, une couleur relativement rare et une génération d’exception qu’est cette première 993 qui signe la fin d’une époque des moteurs à refroidissement par air. La dernière vraie 911 par excellence, pour tout véritable Porschiste qui se respecte. Un atout indéniable au royaume des sportives pré-collection que bien peu sont capables d’offrir réellement…