fbpx

Feux LED

BMW X4 F26 xDrive M-Sport 30d 258

BMW X4 F26 (2017) xDrive M-Sport 30d 258CV BVA8

Disponible en dépôt-vente, Garage Confidentiel vous propose se magnifique BMW X4 30d xDrive M-Sport 258CV de 2017 avec 57957km. Origine France, suivi full BMW, modèle suréquipé, fichage tête haute, Harman Kardon, Feux LED adaptatifs, Susp. & châssis Sport, Connect drive pack, radars et caméra 360°, pack light, sièges sport chauffants, jantes M 622 en 19″ … Plus d’infos sur demande.

Range Rover Supercharged V8 5.0

Land Rover Range Rover Supercharged Autobiography V8 5.0

Garage Confidentiel vous propose ce magnifique Land Rover Range Rover Supercharged V8 5.0 de juin 2013 comptabilisant 98.000 km.

Historiquement appelé Classic ou Vogue, le « grand » Range Rover ne s’affuble plus d’un nom de modèle depuis quelque temps. Logique, il est un peu seul dans son monde et avec son histoire, mais aussi sa réputation, il n’a pas besoin d’en dire plus pour imposer le respect. Dans un monde où les SUV de toutes tailles et de toutes marques pullulent, le Range Rover se classe dans une catégorie distincte où il n’a pas vraiment de concurrence.

Luxe, calme et volupté

Ce qui apparaît comme un inconvénient lorsqu’il faut garer l’engin ailleurs que dans les immenses parkings américains devient un avantage une fois que l’on a escaladé dans l’habitacle : c’est gigantesque là dedans ! La position de conduite très surélevée permet de voir loin et d’anticiper, la largeur aux coudes est hors normes, et le coffre dépasse les deux mètres cubes lorsque l’on a replié la banquette (opération entièrement électrique!).

Sa Majesté Range Rover

Forcément, une telle ambiance de salon anglais incite à adopter une conduite indolente. L’insonorisation très poussée, les suspensions ultra-confortables et l’infinie souplesse du V8 à compresseur se combinent pour faire du Range Rover un véritable cocon isolant totalement des agressions extérieures. Une décontraction que l’on retrouve en hors-piste, puisque les énormes débattements de la suspension pneumatique, le système Terrain Response de dernière génération (disposant même d’un mode « auto ») et les multiples blocages de différentiel se chargent de vous faciliter la tâche. Sable, boue, gués de 90 centimètres, le Range n’a peur de rien et semble inénarrable ! Seule la crainte d’abîmer la belle peinture ou les délicates jantes en alliage viendra refréner vos envies d’aventures. Le Range Rover est donc ultra-confortable et invincible en tout-terrain

Une étonnante efficacité routière

Plus sérieusement, la vraie surprise vient des capacités routières de cette version V8 Supercharged. Avec les 510 chevaux et 625 Nm fournis par le 5 litres à injection directe et compresseur, ce mastodonte se transforme en boulet de canon dès que le pied droit se fait un peu plus lourd. Jugez plutôt : le constructeur revendique un 0 à 100 km/h en 5,4 secondes, soit peu ou prou le chrono d’un coupé Nissan 370Z ! La vitesse maxi est quant à elle électroniquement bridée à 225 km/h, histoire de ne pas accumuler trop d’énergie cinétique sur Autobahn… Plus étonnant encore, le Range Rover ne se contente pas d’aller vite en ligne droite : il se débrouille également plutôt bien lorsque la route tourne ! Certes, il serait bien exagéré de parler d’agilité dans le cas d’un tout-terrain de 2,3 tonnes, mais une fois que l’on a bien inscrit le train avant dans la courbe, le Range n’élargit plus la trajectoire et parvient à contenir les mouvements de caisse grâce à sa compétente suspension pilotée. Mieux : cette dernière digère littéralement toutes les inégalités du bitume, donnant l’impression d’être installé sur un tapis volant. Une efficacité qui incite à hausser le rythme sur le réseau secondaire, d’autant que la position de conduite surélevée permet une meilleure lecture de la trajectoire idéale.

A retenir 

Énorme, ultra-confortable, puissant, performant, efficace en hors-piste et surprenant sur route, le Range Rover est un engin incroyablement attachant.

Audi R8 V10 5.2 R-Tronic

Audi R8 V10 5.2 R-Tronic

Garage Confidentiel vous propose cette magnifique Audi R8 V10 en version boîte R-Tronic d’avril 2012 comptabilisant 49.500 km.

L’Audi R8 est désormais disponible avec le V10 Lamborghini. Un mariage torride aboutissant à 316 km/h et 3,9 s au 0 à 100 km/h. Plus caractérielle que la R8 V8 de 420 chevaux…

Design extérieur et intérieur  

On remarque les optiques entièrement à LED, une calandre laquée noir brillant, assortie de barrettes chromées, des prises d’air double lame tandis que des badges V10 trônent sur les ailes avant. Les fameux et contestables « side blade » sur les flancs intègrent des écopes élargies d’admission d’air. L’arrière se différencie par un extracteur d’air laqué noir, un diffuseur spécifique, des feux arrière à LED et une double sortie d’échappement ovale. Mais le must de la personnalisation concerne les somptueuses jantes de 19 pouces à dix branches en Y. Enfin, comme le V8, le moteur V10 s’admire à travers une vitre, ce compartiment pouvant en option être éclairé et bénéficier d’inserts en carbone. L’habitacle de l’Audi R8 V10, toujours de référence en terme de qualité d’assemblage et de finition, se trouve enrichi par la présence de la sellerie cuir Nappa pour les sièges (chauffants) et les contre-portes, le GPS + avec chargeur 6 CD et l’installation Hi Fi Bang et Olufsen. Cerclés de rouge et badgés V10, le compte-tours est gradué jusqu’à 10.000 tours et le compteur jusqu’à 350 km/h.

Mécanique et châssis 

Encore plus affûté que celui de la Lamborghini Gallardo, le V10 atmosphérique de l’Audi R8 recèle notamment une lubrification par carter sec, une distribution par chaîne sans entretien, 4 arbres à cames à calage variable et une gestion à double calculateur. En affichant 258 kg, le moteur ne pèse que 30 kg de plus que le V8. Il est associé à une boite mécanique à 6 rapports mais nous disposions en essai de la boite robotisée R-Tronic à trois modes (automatique, séquentielle via les palettes et « sport »). Avec un châssis ASF tout alu (la coque nue ne pèse que 210 kg), une répartition des masses idéale (44% sur l’avant et 56% sur l’arrière), une transmission intégrale Quattro privilégiant le train arrière et la suspension pilotée Magnetic Ride, l’Audi R8 V10 est quasiment prête pour pulvériser les chronos sur un circuit. Sur la route, sa motricité et son efficacité atteignent vite les limites du pilote, le 200 km/h étant atteint en 12 secondes. On verra plus loin qu’il faut tout de même garder son sang froid tant son pilotage paraît facile mais toujours physique et parfois violent.

Sur la route

Se mettre au volant de l’Audi de route la plus performante de tous les temps est un privilège rare. Surtout quand on apprend qu’elle a servi de base à la GT3 LMS. Une simple pression sur un bouton et le méchant V10 de 525 chevaux de cette Audi R8 se réveille en émettant un feulement rauque. Quatre roues motrices, une répartition des charges idéale, un centre de gravité très bas, des voies larges : c’est quasiment la description d’une voiture de course et sur route ouverte, la stabilité et l’adhérence sont phénoménales. La suspension pilotée et raffermie joue également son rôle tout comme le différentiel arrière autobloquant.

Avec son châssis aussi efficace que docile, la R8 V10 permet d’exploiter sans craintes ses 525 ch. De quoi s’imaginer pilote…

BMW X5 F15 xDrive 40eA 313 M Sport iPerformance

BMW X5 F15 xDrive 40eA 313 M Sport iPerformance

Garage Confidentiel vous présente cette BMW X5 F15 xDrive 40eA M Sport iPerformance, 313 ch, suréquipé, du 22/12/2015 comptabilisant 71.900km.

Voici donc la troisième génération d’hybrides BMW avec le X5 xDrive40e, désormais rechargeable grâce à l’expérience apportée par la i8, ActiveHybride devient maintenant eDrive. Mécaniquement, la tendance de ses aînées se poursuit avec une partie thermique continuant de perdre du terrain face à l’électrique, puisque ce SUV branché se voit offrir un quatre cylindres 2,0 l turbo de 245 ch recevant le soutien d’un moteur électrique de 113 ch intégré dans la boîte automatique à huit rapports, la batterie lithium-ion se trouvant une place sous le plancher du coffre. Associé à la transmission intégrale xDrive, l’ensemble délivre 313 ch et un couple maximal de 450 Nm, lui permettant d’annoncer un 0 à 100 km/h en 6,8 s, ce qui est mieux comparé à un X5 xDrive 30d de 258 ch qui réclame un dixième de plus pour effectuer le même exercice.

Le système eDrive dispose de trois modes pouvant se cumuler à ceux de conduite Sport, Comfort et Eco Pro : Auto eDrive qui jongle automatiquement entre thermique et électrique suivant les besoins détectés, Max eDrive qui force le mode électrique jusqu’au déchargement de la batterie et Save Battery qui privilégie le thermique afin de préserver la charge électrique, au cas où vous auriez sur votre parcours une ville à circulation restreinte par exemple. Ce qui pend vraisemblablement au nez de Paris dans un futur plus ou moins proche. En mode 100 % électrique, le X5 xDrive40e peut rouler jusqu’à 120 km/h et offre officiellement 30 km d’autonomie.

Le X5 fait partie des références de la catégorie en matière de dynamisme et le xDrive40e ne fait pas exception, malgré son embonpoint supplémentaire par rapport au reste de la gamme. Pour s’en assurer, BMW n’a en effet pas fait dans le détail et l’a équipé de série de l’amortissement piloté et des suspensions arrière pneumatique avec correcteur d’assiette automatique, une option normalement à 1 850 € jusqu’au M50d. L’électronique fait ici des merveilles, offrant un excellent compris entre confort maintenu et efficacité faisant vite oublier la masse et l’encombrement de l’engin. En mode hybride, le passage entre thermique et électrique se fait de façon tout à fait transparente, sans aucuns à-coups ou vibration notables, et la combinaison des deux lors d’un kick-down offre des accélérations tout ce qu’il y a de plus vigoureuses. Le 4 cylindres se montre très silencieux à l’intérieur de l’habitacle mais adopte une belle sonorité sportive.

Le BMW X5 xDrive40e est considéré comme un modèle à part entière, disponible donc dans les mêmes finitions que les autres X5 à partir du second niveau Lounge Plus à des tarifs calqués sur le xDrive40d débutant à 70 800 €. L’hybride présente cependant des spécificités d’équipement, à commencer évidemment par le câble de recharge pour prise domestique, mais aussi le pack Suspension Adaptive Confort de série comprenant l’amortissement piloté et la suspension arrière pneumatique, la garantie batterie de six ans ou 100 000 km.

BMW Série 3 330d xDrive DA (F30) M Sport

BMW Série 3 330 xDrive DA (F30) M Sport 2017

Garage Confidentiel vous présente cette magnifique BMW Série 3 330d xDrive (F30) éditionM Sport, 258cv, avec de nombreuses options du 04/2017 comptabilisant 24.900km.

Si la Série 3 a trôné si longtemps au sommet du segment, battant la concurrence avec facilité pendant 40 ans, c’est parce que, contrairement à ses rivales qui ne cherchaient qu’à reproduire la formule gagnante, la berline sport de BMW arrivait à être à la fois une voiture de luxe et une voiture sportive servant de référence sur plusieurs points. Sa dynamique de conduite et sa réactivité étaient manifestement supérieures à celles de ses concurrentes, et elles ne sacrifiaient pas nécessairement le confort des occupants.

Le réglage de la boîte de vitesses est irréprochable, avec des passages aux rapports supérieurs habiles et raffinés et des rétrogradations opportunes. Le sélecteur de changement de modes de conduite permet d’activer les modes Eco Pro, Automatique et Sport, est bien situé et facile à utiliser. À notre plus grand plaisir, les différents modes ajustent la ligne d’arbre de transmission de façon notable tout en offrant des raccourcis pour obtenir des progrès plus inspirés grâce à  un sélecteur d’embrayage manuel et des palettes de changement de rapport très ergonomiques.

Le 330 dans sa version XD améliore toutes les qualités sus-citées. Plus de rondeur, plus de souplesse et plus de vigueur. Il faut dire que ce moteur a converti bon nombre d’automobilistes au Diesel. Il faut avouer que ses caractéristiques sont tout simplement exceptionnelles : : 258 ch et 4,9 litres aux 100 km ! Avec 139 g/km de CO2 rejetés, il se positionne même en zone neutre ! Qui dit mieux avec un couple de 560 Nm disponible dès 1.500 tr/min et des accélérations dignes d’une sportive ? (0 à 100 en 5,6 secondes et 25,3 s au 1000 m départ arrêté).

Le châssis se montre à la hauteur de la mécanique, c’est-à-dire aussi appréciable en termes de confort qu’en dynamisme. Quant au châssis, difficile de faire la fine bouche. Cette BMW Série 3 F30 réussit à se montrer plus confortable que sa devancière tout en restant aussi crédible sur le plan dynamique. Aidée par une répartition des masses idéale (50/50) et une direction électrique à la précision chirurgicale, cette berline s’assoit instantanément sur ses appuis et enchaîne les virages avec une déconcertante facilité, sans que les passagers n’aient à souffrir d’une raideur excessive.

Du côté intérieur, le spectacle est très agréable. Plus réussie encore que celle de la Série 6, la nouvelle planche de bord de cette Série 3 se veut aérienne et sculptée. Avec des lignes de force qui se croisent, des plastiques moussés du sol au plafond, un écran posé comme une tablette tactile et une inclinaison de 7° vers le conducteur, on se sent comme à la maison. Sans compter que cette nouvelle génération donne plus de place aux vide-poches et aux porte-gobelets. Sur cette version M Sport, l’intérieur nous transporte dans un univers énergique empreint de noir laqué, de cuir et placages façon acier brossé. Cette finition offre une direction sport, une suspension sport, ou un ciel de pavillon anthracite.

Pour autant, l’habit ne fait pas le moine. Vous pourrez donc continuer de jouer les bons « jeune cadre dynamique » en optant pour cette fameuse ambiance sportive et à la fois modern, tout en cachant votre addiction au 6 cylindre en ligne…

BMW X1 (F48) xDrive 20D M Sport

BMW X1 (F48) xDrive 20D M Sport

Garage Confidentiel vous propose ce magnifique BMW X1 (F48) XDRIVE 20D M SPORT, 190cv, avec de nombreuses options du 10/2016 comptabilisant 58.500km (évolutif).

Pour cette nouvelle génération de X1, la firme munichoise est repartie d’une feuille blanche. Fini le look de break et place à un vrai 4×4. Une démarche plus cohérente et qui aboutit à une vraie réussite. Cette transformation dépasse de surcroît le cadre de l’esthétique puisque les mensurations évoluent également. Le X1 mesure désormais 4,44 m de long, soit 4 cm de moins qu’auparavant et son empattement diminue de 9 cm. Au vu de ces chiffres, on aurait pu croire que le nouveau X1 allait être moins facile à vivre. C’est tout le contraire.

A l’intérieur, on retrouve un univers luxueux typiquement BMW avec les deux compteurs ronds, l’écran central orienté vers le conducteur et qui est désormais tactile, ce qui n’empêche pas la molette central d’être toujours présente. La qualité de présentation est très bonne et l’ensemble des équipements sont très convaincants. En prime l’affichage tête haute offre un agrément de conduite en vous évitant de détourner le regard de la route.

Le plaisir procuré par le moteur de 190cv se retrouve également au niveau du comportement. Les habitués de la marque trouveront immédiatement leurs repères. Les nouveaux arrivants se sentiront tout de suite à leur aise avec une excellente position de conduite. L’amortissement trop ferme de cette dernière est de l’histoire ancienne et le compromis comportement/confort se montre vraiment convaincant. Par conséquent, le X1 dispose d’une grande polyvalence avec la possibilité d’envisager de longs voyages sereinement.

Ce modèle suréquipé propose l’ensemble des options indispensables, une transmission intégrale et une puissance de confort non négligeable propulsant ce SUV avec 400Nm de couple, soit l’essentiel de ce que l’on peut demander à une voiture de ce prix.

BMW Série 1 116d (F20) Eff. Dynamics

BMW Série 1 – 116d (F20) Efficient Dynamics

Garage Confidentiel vous présente cette magnifique BMW Série 1 116d (F20) 5 portes Efficient Dynamics édition Executive, 116cv, avec de nombreuses optionsdu 10/2015 comptabilisant 42.235km.

Le facelift du printemps 2015 n’est pas passé inaperçu et trois ans après cette silhouette ne semble pas prendre une ride, bien au contraire, avec ses faces avant et arrière redessinées. Une fois à l’intérieur, la Série 1 offre un univers dédié à son conducteur et profite d’une mise à jour essentiellement technologique avec un système multimédia évolué, dont la navigation Professional avec son large écran de 8,8 pouces. La qualité perçue d’excellente facture place cette BMW en haut de la hiérarchie du segment.

En action, cette Série 1 se veut extrêmement dynamique et bien suspendue. Son tempérament propulsion provoque ce petit déhanchement caractéristique lors des accélérations avec un train arrière qui se pose parfaitement par terre et ne bouge plus d’un millimètre avec les aides à la conduite. Elle est vive à conduire, reprend bas et offre assez de peps pour évoluer sereinement sur tous les réseaux. Les vibrations et la sonorité typiques d’un 3 cylindres ont été compensées efficacement par les ingénieurs allemands pour offrir un confort de bonne tenue.

Côté comportement, cette propulsion pur jus (pour combien de temps encore ?) conserve un excellent compromis entre confort et dynamisme, de surcroît avec la monte d’origine 16’’ livrée de série. La direction est franche, directe et précise et l’arrière-train très prévenant.

Vous l’aurez compris, cette offre un excellent compromis entre polyvalence et dynamisme. Son petit moteur en fera une excellente routière peu gourmande en ville comme sur longs trajets. Son confort inégalable offre les sensations d’une berline pour le prix d’une citadine. A découvrir en exclusivité chez Garage Confidentiel.